Entreprises

Dans la perspective d’établir le cadre réglementaire mondial de la sécurité de l’aviation civile internationale, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) a notamment pour fonction d’assister les Etats pour la mise en œuvre des normes et pratiques recommandées (SARP) et des procédures pour les services de navigation aérienne (PANS) qu’elle élabore.

Pour ce faire, au sein du Secrétariat de l’Organisation la Direction de la coopération technique (TCB) joue un rôle de maîtrise d’ouvrage des programmes de conseils et d’assistances, financés par les Etats, pour l’élaboration et la mise en œuvre de projets dans tout le spectre d’activité de l’aviation civile, avec pour objectifs la sécurité, la sûreté, la protection de l’environnement et le développement durable de l’aviation civile nationale et internationale.

Plus précisément, la TCB fournit un large éventail de services, incluant une assistance pour examiner la structure et l’organisation des institutions nationales d’aviation civile, moderniser l’infrastructure et les services des aéroports, protéger l’environnement, faciliter les transferts de technologie et le développement des capacités, promouvoir les normes et pratiques recommandées (SARP) de l’OACI et appuyer les mesures correctives résultant des audits du Programme universel d’audits de supervision de la sécurité (USOAP) et du Programme universel d’audits de sûreté (USAP)

Ainsi, la Section d’exécution des projets est constituée de quatre groupes : Amériques, Afrique, Asie et Pacifique, Europe et Moyen-Orient. Les contributions apportées par son personnel relèvent de quatre domaines clés :

  • Participer à la programmation par pays et contribuer à l’identification de projets possibles ;
  • Planifier et superviser l’élaboration et la révision des documents de projet ;
  • Représenter la Direction de la coopération technique dans le processus d’obtention des approbations de projets ;
  • Suivre l’exécution ponctuelle, efficace et efficiente des projets approuvés.

La gestion et le contrôle sont effectués au moyen de communications régulières avec les administrations de l’aviation civile, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et ses représentants résidents, les coordonnateurs de projet et les Bureaux régionaux de l’OACI (Bangkok, Caire, Dakar Lima, Mexico, Nairobi, Paris).

Depuis son établissement en 1952, la TCB a mis en œuvre des projets d’aviation civile d’une valeur cumulative dépassant 2 milliards USD. Avec au 31 juillet 2015, un Programme de coopération technique de 322.6 millions USD dont 123.1 millions USD seront mis en œuvre pour 2016, ses interventions portent sur quelque 250 projets par an, dont les budgets s’échelonnent de moins de 20 000 USD à plus de 120 millions USD. À ce jour, la TCB a apporté une assistance à plus de 115 pays, quelques 1 200 experts/consultants internationaux et nationaux étant déployés chaque année.

Les entreprises françaises intéressées pour travailler avec la TCB sont invitées à consulter le site de la TCB et ses projets sur le site de l’OACI

Dernière modification : 09/09/2016

Haut de page