Sûreté et facilitation

PNG

Renforcer la sûreté et la facilitation de l’aviation civile à l’échelle mondiale

La sûreté se rapportant à la protection des personnes, fret, installations et matériels contre les actes malveillants, criminels ou terroristes, elle ne peut résulter que d’un engagement partagé par tous les acteurs concernés : aéroports, compagnies aériennes, sociétés de sûreté, sous-traitants, passagers.

Sûreté et Sécurité, quelle différence ?
La sûreté se rapporte à la protection des personnes, fret, installations et matériels contre les actes malveillants, criminels ou terroristes.
La sécurité, elle, relève du respect des règles d’exploitation des aéronefs et des installations par les personnels qui en ont la charge.

L’Objectif stratégique du renforcement de la sûreté et la facilitation de l’aviation civile à l’échelle mondiale reflète ainsi la nécessité du rôle de chef de file de l’OACI en matière de sûreté de l’aviation, de facilitation et pour toutes les questions liées à la sûreté des frontières.

Pour ce faire, l’OACI élabore et met également à jour les normes et pratique recommandés qu’elle complète par des manuels et circulaires contenant des orientations sur leur mise en œuvre.

Il s’agit aussi pour l’Organisation de vérifier l’application de ses normes, pratiques recommandées et procédures au moyen de son Programme universel d’audits de sûreté (USAP).
Trois types d’audits peuvent alors être envisagés en fonction de la qualité du système de sûreté des pays concernés : un audit uniquement documentaire, un audit du système de surveillance de la sûreté de l’aviation civile ou un audit sur la mise en œuvre des normes de l’OACI. Suite à ces audits, des missions d’assistance technique pour élever le niveau de sûreté des Etats peuvent être mis en place par l’Organisation.

Pour en savoir plus :

Dernière modification : 27/11/2017

Haut de page