Des étudiants français viennent à Montréal pour un exercice de simulation des Nations-Unies sur 5 jours

Pour la troisième édition de ce modèle de simulation, ce sont 130 étudiants venus de 15 établissements postsecondaires à travers le monde qui ont été initiés aux rouages des négociations politiques.

Cet événement annuel organisé par la faculté de science politique et de droit de l’UQAM en collaboration avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), la Mission permanente du Canada auprès de l’organisation et la Société québécoise de droit international (SQDI) offre une occasion unique aux étudiants de vivre une véritable expérience diplomatique dans le domaine de l’aviation civile internationale. Il s’agit du seul évènement de ce type en langue française et anglaise.

JPEG - 46.2 ko

La Secrétaire générale de l’Organisation, Mme Fang Liu, a salué dans son discours inaugural le succès grandissant de cet évènement et l’intérêt des jeunes pour le secteur aérien clairement manifesté à cette occasion.

Pour la troisième édition de ce modèle de simulation, ce sont 130 étudiants venus de 15 établissements postsecondaires à travers le monde qui ont été initiés aux rouages des négociations politiques parfois sensibles sur des sujets tels que la sûreté aérienne, les procédures de navigation aérienne, l’adoption à l’échelle internationale de standards et pratiques recommandés dans l’aviation civile, ainsi que la question des bio-carburants. Plusieurs établissements d’enseignement français étaient présents. Des étudiants de l’ENAC Toulouse, d’IDEST – SUPAERO et de l’Université Toulouse 1 Capitole représentaient ainsi respectivement le Canada, la Russie et le Mexique.

JPEG - 109.8 ko

Toute l’équipe de la Représentation permanente française à l’OACI s’est mobilisée à l’appui de cet exercice.

M. Philippe Bertoux, Ambassadeur, Représentant permanent de la France au Conseil de l’OACI a répondu aux questions de l’équipe représentant la France afin de lui donner les moyens de représenter le plus fidèlement possible les positions de notre pays dans l’intérêt des étudiants et de l’exercice.

Mme Isabelle Monnier, 1ère adjointe et commissaire à la Commission de la navigation aérienne, s’est quant à elle jointe à l’équipe organisatrice en acceptant la direction du comité de la sûreté aérienne poussant les étudiants à réfléchir sur la mise en place d’un système de gestion et d’une culture positive de la sécurité, ainsi que sur l’établissement d’une politique de sûreté aérienne de facilitation et d’identification des passagers.

Félicitations à tous les étudiants pour la qualité de leurs travaux et de leur engagement ! A l’année prochaine pour une nouvelle édition de cette simulation !

JPEG - 150.8 ko

Dernière modification : 25/05/2018

Haut de page