COVID-19 : Recommandations du Conseil pour la relance de l’aviation civile internationale

Dans un contexte sanitaire en évolution rapide, la mobilisation de l’OACI se poursuit en vue d’établir des recommandations au service d’une réponse multilatérale et harmonisée aux difficultés auxquelles est confrontée l’aviation civile internationale du fait de la crise sanitaire.

Le 15 mars 2021, le Conseil de l’OACI a approuvé le résultat de la troisième phase des travaux de son équipe spéciale chargée d’élaborer à l’intention du secteur des recommandations et orientations utiles à la reprise du transport aérien, dans les meilleures conditions possibles de sécurité sanitaire.

Ces travaux ont abouti à :

- l’approbation d’un document de couverture de haut-niveau qui inclut six nouvelles recommandations relatives à la facilitation du (1) transport des vaccins par voie aérienne comme (2) du fret aérien, à la (3) mise en œuvre de certificats de test de dépistage offrant sécurité, fiabilité, facilité d’utilisation, protection des données et interopérabilité, à la (4) vaccination des membres d’équipage, à (5) l’impact de la vaccination sur la mobilité internationale et à la (6) prise en compte des orientations de la CART par les Etats. Deux recommandations révisées portent sur (1) la mise en place d’un système d’exceptions ciblées nécessaires dans le contexte de la pandémie en substitution à l’application prolongée de mesures d’assouplissement de la réglementation sur la sécurité et (2) sur les mesures de soutien destinées à favoriser l’établissement par les Etats de couloirs sanitaires permettant de faciliter les voyages ;
- l’approbation d’une version mise à jour des orientations relatives aux voyages aériens dans le contexte de la crise sanitaire liée à la COVID-19, qui figurent dans le document intitulé « Paré au décollage ». Ces orientations contiennent autant de recommandations pratiques pour sécuriser les déplacements aériens pour les personnels, comme pour les passagers, aux différentes étapes du voyage. Elles concernent, entre autres, des recommandations sur le port du masque ;
- la révision du manuel de l’OACI sur les tests de dépistage et la gestion des risques transfrontière qui prévoit une méthode destinée à favoriser une gestion du risque sanitaire par le recours au dépistage, dans le cadre de couloirs sanitaires tenant compte de la situation épidémiologique des pays d’origine et de destination.

Tout au long des discussions, le Conseil de l’OACI a veillé à la cohérence de ses travaux avec ceux de plusieurs organisations internationales, à commencer par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ainsi, conformément à la recommandation de l’OMS, l’OACI estime que la vaccination ne devrait pas être une condition préalable pour avoir accès au transport international.

Les travaux de l’équipe spéciale du conseil de l’OACI se poursuivront dans les prochaines semaines, afin d’être en mesure de tenir compte des développements à venir, qu’il s’agisse des progrès de la connaissance scientifique ou de la vaccination de la population mondiale. La conférence de haut niveau sur l’impact de la crise sanitaire sur l’aviation civile internationale, qui aura lieu en octobre 2021, constituera une étape importante pour fixer un cap à la relance durable de l’aviation.

Retrouvez :
- le site de l’équipe spéciale CART et les rapports de la phase 3 : ici

Dernière modification : 26/03/2021

Haut de page