Air France-KLM, Total, Groupe ADP et Airbus à la pointe de la décarbonation de l’aviation civile internationale

Avec ses partenaires Total, Groupe ADP et Airbus, Air France-KLM a accompli une première, le 18 mai 2021, en faisant voler un premier vol long-courrier entre Paris et Montréal emportant dans ses réservoirs 16% de carburant aérien durable (SAF), produit à partir de déchets et de résidus. Son incorporation a permis d’éviter l’émission de 20 tonnes de CO2.

Le recours aux carburants durables fait partie des mesures destinées à réduire les émissions de l’aviation, décidées par l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI), dont le siège est à Montréal. Dans le cadre du CORSIA, le régime mondial de compensation et de réduction des émissions de l’aviation adopté en 2016, une incitation à l’utilisation des carburants durables par les compagnies aériennes est notamment prévue. L’assemblée de l’OACI examinera, à l’automne 2022, un objectif climatique de long terme pour l’aviation afin qu’elle devienne neutre en carbone. Tous les acteurs de l’aviation sont pleinement mobilisés dans cette perspective. Le partenariat entre Air France, ADP, Total et Airbus est une illustration de cette mobilisation.

PDF - 604.6 ko
(PDF - 604.6 ko)
PDF - 321.4 ko
(PDF - 321.4 ko)

Dernière modification : 18/05/2021

Haut de page