A40 : Séance de clôture - Déclaration de la France (4 octobre 2019)

Séance de clôture de la 40ème Assemblée de l’OACI - Déclaration de la France

Je tiens à vous remercier Monsieur le Président de l’Assemblée, ainsi que Monsieur le Président du Conseil de l’OACI, pour tous les efforts que vous avez déployés et la qualité d’écoute dont vous avez fait preuve durant ces deux semaines de travaux continus. Elles nous ont menés à bon port, ou devrais-je dire « à bon aéroport », en dépit des turbulences dans l’approche finale, que nous regrettons.

Je tiens également à remercier Madame la Secrétaire générale, et toute son équipe du Secrétariat, le service des conférences, ainsi que le service de traduction et d’interprétation. Merci pour votre formidable soutien. Je sais les efforts qui sont demandés aux agents de l’OACI pendant cette période très prenante qui rythme notre travail tous les 3 ans, et nous vous en sommes profondément reconnaissants.

Je tiens enfin à remercier l’ensemble des délégations qui représentent la communauté aéronautique mondiale. Chaque voix est nécessaire. Chaque voix compte. Nous avons tous à apprendre les uns des autres. Dans le monde multilatéral, « le tout est supérieur à la somme des parties ».

Chers collègues, cette 40ième session de l’Assemblée de l’OACI se termine. Alors que nous célébrons les 75 ans de notre Organisation, et nous pouvons être fiers des résultats accomplis. Mais nous devons être également conscients du travail et des efforts que l’Assemblée a demandés au Conseil et au Secrétariat pour les 3 prochaines années.

Nous avons confirmé le fait que le CORSIA est une réalité, et c’est une réussite dont nous pouvons tous nous réjouir. Il convient à présent de le mettre en œuvre. Pour cela, nous devons écouter l’opinion publique mondiale et les acteurs du secteur, en confirmant sa robustesse et son efficacité. Nous devons aussi mieux le faire connaître et le défendre. Il convient aussi de se fixer un objectif de long terme sur la réduction des émissions de CO2. Il nous permettra de tous nous mobiliser vers l’objectif d’une aviation durable et acceptée socialement.

L’aéronautique a toujours connu des changements technologiques qui l’ont profondément fait évoluer. Elles ont porté sa croissance en renforçant toujours sa sécurité et sa sûreté. L’essor de l’intelligence artificielle, des chaînes de blocs, de la cybersécurité exigent que l’OACI intègre davantage et de façon plus proactive l’innovation dans son travail et qu’elle soit toujours plus à l’écoute du secteur. C’est la mission confiée au Conseil par notre Assemblée.

Enfin, lorsqu’on a des objectifs ambitieux, il convient d’emprunter un chemin d’exigence. Notre délégation sera très impliquée dans les prochains travaux qui devront rendre l’OACI plus agile, plus transparente et plus efficace encore. Des engagements ont été pris durant cette Assemblée. Nous nous en réjouissons et nous serons attentifs à ce qu’ils soient mis en œuvre le plus rapidement possible. C’est ainsi que l’OACI sera en mesure de relever les défis qui l’attendent pour les 75 prochaines années.

Dernière modification : 07/10/2019

Haut de page